Mon cœur

Loup blanc en forêt qui pleure

Le cœur se blesse et se fane
Sans soleil comment le réchauffer ? 
Sans eau comment l’abreuver ?

Le cœur est si fragile
Il ralentit de fatigue
Il s’emballe pour tout, pour rien

Avoir le cœur au bord des lèvres
Avoir mal au cœur
Avoir le cœur brisé

Ou est passé le mien ?
Je chante à la lune mon malheur
Je hurle à la lune mon mâle aimé

Je lui ai tourné le dos
Par peur, par crainte
Nos différences
Insurmontées, insurmontables

                                                   Cy –

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
© Copyright Léa Gabriel par Réalité Digitale
0
N'hésitez pas à laisser vos commentairesx
()
x